Interdiction temporaire de la commercialisation des huîtres du Bassin d'Arcachon

Après les huîtres d'Arguin, c'est désormais toutes les huîtres du Bassin qui vont se faire plus rares pendant quelques jours.

Après les huîtres d'Arguin, c'est désormais toutes les huîtres du Bassin qui vont se faire plus rares pendant quelques jours, suite à une contamination passagère par la micro algue Dinophysis, justifiant ainsi la fermeture temporaire de notre zone d'élevage.

Par arrêté du 20 Mai, la Préfecture de la Gironde a par conséquent interdit les activités de récolte et la commercialisation destinées à la consommation humaine, des huîtres en provenance du Banc d'Arguin et intrabassin. Les lots commercialisés provenant de ces zones depuis le 12 mai sont retirés de la vente.

Les coquillages étant sous étroite surveillance, cette interdiction sera levée dès lors que les analyses établiront la bonne qualité sanitaire de la zone. Les prochains relevés auront lieu lundi 25 Mai.

Des huîtres toujours disponibles pour les consommateurs

Les professionnels ont eu la possibilité de protéger quelques stocks avant l'arrivée de la micro algue, en suivant un protocole sanitaire très strict et contrôlé. Ils peuvent poursuivre la commercialisation de ces huîtres. Les consommateurs peuvent se rapprocher de leurs producteurs préférés pour savoir s'ils disposent de ces stocks et s'ils peuvent se déplacer à la cabane et sur les points de vente habituels pour en acheter.

 

Téléchargez l'arrêté préfectoral de l'interdiction temporaire de la commercialisation des huîtres du Bassin d'Arcachon.pdf , par flegrand