Vidéo protection

Sur la base d'un diagnostic de sûreté réalisé par le Groupement de Gendarmerie Départementale de la Gironde, la ville s'est engagée en 2011 dans un projet au service de la protection des citoyens et des biens

Sur la base d'un diagnostic de sûreté réalisé par le Groupement de Gendarmerie Départementale de la Gironde, la ville s'est engagée en 2011 dans un projet au service de la protection des citoyens et des biens : le plan de vidéo-protection.

Ainsi, 12 sites ont été équipés de 25 caméras qui filment 24h/24. Les données sont enregistrées et conservées durant 21 jours. Elles peuvent être visionnées uniquement dans le cadre d'une enquête, sur réquisition.

Les objectifs de ce plan de vidéo-protection sont les suivants :

  • la prévention des atteintes à la sécurité des biens et des personnes
  • la surveillance d'axes stratégiques
  • la protection des installations et bâtiments publics et de leurs abords.

Afin de garantir les libertés et la vie privée, la vidéo-protection est strictement encadrée. Ainsi les lieux privés sont floutés, et une signalétique est mise en place dans chaque site équipé.

Les 12 sites concernés par ce dispositif de vidéo-protection sont :

Le Port de La Hume, l'Office de Tourisme, la gare de La Hume, le Skate Park, la Maison des Associations, la Médiathèque, l'entrée de ville avenue de Césarée, le complexe sportif Chante-Cigale (2), le Centre Technique Municipal, la place de la Claire, la gare de Gujan-Maison des Arts.