Plans d'eau et zones humides

L’eau est très présente sur le territoire Gujanais, outre les 9,7km de façade maritime il y a le plan d’eau du lac de la Magdeleine et le bassin d’étalement de Canteranne avec ses 180 000 m³ d’eau.

Publié le – Mis à jour le

La carte des fossés « crastes » en patois local dessine bon nombre de zones humides, dont les principales se situent proches des forêts telle la forêt du parc de la Chêneraie, la forêt du lac de la Magdeleine, la forêt du parc des Loisirs et récemment mesurant une surface de 640 m² la forêt qui accompagne la toute nouvelle salle de spectacle « Le Miroir ».

Véritables puits à carbone ces zones humides rendent d’énormes services .

Elles servent d’éponges lors de pluies abondantes, puis elles relarguent lentement l’eau adsorbée ce qui contrecarre l’effet des sécheresses.

Lieu de vie indiscutable pour les batraciens, les amphibiens, les zones humides servent de régulation naturelle des larves de moustiques qui sont littéralement dévorées par les odonates, les mégaloptères et autres hôtes de ces plans d’eau.